Les filles ne peuvent pas avoir les mêmes droits que les garçons ? Oui, mais non !

0
Crédit photo : Iwaria.com

Oui à la vérité, Non aux idées reçues, aux préjugés, aux dictats de la société. Non ! Notre réalité, c’est celle d’être des filles et nous portons fièrement ce genre que nous affirmons et réaffirmons. Oui, nous sommes des filles à l’air du vingt-et-unième siècle avec il est bien vrai des préjugés plein le dos (pas nouveau ça !). Mais il serait bien temps qu’on se dise certaines vérités, car oui nous sommes des filles, des  femmes, des mères, des sœurs, des tantes, mais nous ne tolérons plus d’être jugées et condamnées sans aucune raison valable !

On serait cependant tenté de croire à tous les dits qui parfois sont ancrés de génération en génération. Ce ne sont pas des mots destinés à protéger. NON ! Ce sont des termes vicieux destinés à diminuer, à réduire ; sinon à blesser.

Les filles préfèrent les films à l’eau de rose, oui mais non !

Qui n’a pas au moins une fois entendu celui-là ? Si ce n’est pas les contes de fées, c’est sûrement une de ces histoires où la belle héroïne vit une histoire d’amour digne d’un rêve parfait. Le meilleur, c’est que ces films sont regardés avec un paquet de mouchoir à côté pour essuyer nos larmes ! Oui des larmes, vous avez bien lu. A cela, nous répondons par un gros OUI MAIS NON. L’action, les coups de feu, le suspens… c’est pour tous. Donc, pour nous aussi !  

Les filles ne sont pas sportives, oui mais non !  

Courir, jouer au foot, faire du marathon, jouer au basket, non ce n’est pas vraiment nos tasses de thé ! D’après beaucoup en tout cas. Oui, on a dû se battre pour pouvoir amplement participer aux compétitions internationales, mais ça y est c’est fait : nous sommes partout. Alors, pourquoi de telles idées circulent-elles encore ? C’est encore un de ses nombreux préjugés auxquels nous avons droit mais NON il est faux, complètement à côté de la plaque !

Les filles ne sont pas douées pour les affaires, oui mais non ! 

Le business est un domaine trop dangereux et impitoyable pour ces chères dames. Avec leur sensibilité et leur caractère indécis, la faillite n’est jamais loin. N’est-ce pas ? A cela aussi oui mais non ! Plus jamais cette idée superflue et injustement placée à tort et à travers. Nous ne comptons plus le nombre de femmes qui manient les affaires comme elles sont censées d’après la société manier la marmite ! 

Les filles deviennent idiotes et superficielles en grandissant, oui  mais non !  

« Au début, elles sont intelligentes mais en grandissant elles deviennent de vraies têtes vides ». Oui, en prenant de l’âge, l’apparence compte plus les sorties, les amours, plus que tout  autre chose. L’ambition nous manquerait donc terriblement. En tout cas c’est aussi dit ! Et comme pour les autres idées reçues, à celle-ci aussi nous disons oui mais non. Oui, pas de mal à prendre soin de soi mais non nous savons ce que nous voulons !

Il y en a encore des centaines comme celles-ci. Nos têtes en sont pleines et ça n’a pas l’air de vouloir s’arrêter et pourtant il serait temps ! Cela devient pénible de se voir coller des étiquettes arbitrairement, de se faire pointer du doigt injustement. C’est encore des mots parmi des centaines que nous ne voulons plus entendre, plus jamais !

Ramata Baldé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
S'il vous plaît entrer votre nom ici