Dans la vie de nombreuses femmes, l’utilisation de serviettes hygiéniques est une réalité incontournable. Cependant, derrière cette commodité se cachent à la fois des avantages et des inconvénients qu’il est important de considérer.

D’un côté, les serviettes hygiéniques offrent une grande commodité et une facilité d’utilisation. Elles sont largement accessibles et disponibles dans une variété de tailles, d’épaisseurs et de marques, permettant aux femmes de choisir celles qui conviennent le mieux à leurs besoins. De plus, elles sont faciles à utiliser et à jeter, ce qui en fait une option pratique pour de nombreuses femmes.

Les serviettes hygiéniques sont souvent considérées comme plus confortables que d’autres options comme les tampons ou les coupes menstruelles. Elles sont douces pour la peau et peuvent être portées pendant de longues périodes sans provoquer d’inconfort.

Cependant, l’utilisation de serviettes hygiéniques comporte également des inconvénients. Tout d’abord, elles génèrent une quantité importante de déchets, contribuant ainsi au problème croissant de la pollution environnementale. Les serviettes hygiéniques jetables mettent des années à se décomposer dans les décharges, ce qui pose des problèmes écologiques majeurs.

De plus, certaines femmes peuvent éprouver des irritations cutanées ou des allergies en utilisant des serviettes hygiéniques, en raison des matériaux et des produits chimiques utilisés dans leur fabrication. Cela peut entraîner un inconfort et une gêne supplémentaires pendant la période menstruelle.

Le coût à long terme de l’utilisation de serviettes hygiéniques peut être élevé, en particulier pour les femmes qui ont des flux menstruels abondants et qui doivent changer de serviettes fréquemment.

En conclusion, bien que les serviettes hygiéniques offrent une commodité et un confort indéniables, il est important de prendre en compte à la fois les avantages et les inconvénients de leur utilisation. Les femmes peuvent envisager d’explorer d’autres options plus écologiques et économiques, telles que les coupes menstruelles ou les serviettes hygiéniques réutilisables, pour répondre à leurs besoins menstruels tout en réduisant leur impact sur l’environnement et leur propre santé.

Cet article a été rédigé par Adama Hawa Bah – contributrice de Génération qui ose – dans le cadre de la Semaine de l’Hygiène Menstruelle (SHM). 

Génération qui ose est une plateforme d’informations et de sensibilisation sur la santé de la reproduction des adolescents et des jeunes (SRAJ), de promotion de l’émancipation des femmes et de lutte contre les violences basées sur le genre. Ce projet est porté par l’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI) en partenariat avec le Fonds des Nations-Unies pour la population (UNFPA) et le ministère guinéen de la Jeunesse. Suivez-nous également sur les réseaux sociaux avec le hashtag #GquiOse.

ABLOGUI © Copyright 2024. Tous les Droits Réservés.

Abonnement à la newsletter

Recevez les derniers messages & articles dans votre courrier électronique

Nous promettons de ne pas envoyer de spam:)