Le Club des jeunes filles leaders de Guinée offre des kits hygiéniques et sensibilise sur l’hygiène menstruelle

0

Dans le cadre de son projet de lutte contre les violences faites aux filles et femmes, le Club des jeunes filles leaders de Guinée a organisé cette semaine, à Conakry, des séances de sensibilisation et de distribution de kits hygiéniques. Durant deux jours, les 28 et 29 mai 2021, le club a sensibilisé ses cibles sur l’utilisation des serviettes hygiéniques lavables, mais aussi sur les méthodes saines à adopter, pendant leur période menstruelle.

L’utilisation du kit composé de serviette hygiénique lavable, de savon et de shampoing, a également été expliqué aux femmes et filles présentes à ces séances d’information et de sensibilisation. Selon Aminatou Baldé, membre du Club des jeunes filles leaders de Guinée, cette campagne de sensibilisation découle du constat d’une forte précarité menstruelle, surtout chez les jeunes filles. La lutte contre la précarité menstruelle, c’est l’un des objectifs du Club des jeunes filles leaders de Guinée (…) On ne peut pas venir faire de la sensibilisation chez elles sur l’hygiène menstruelle sans leur donne ce qu’il leur faut pour qu’elles puissent se protéger. Donc, l’idée de ces séances vient de là. Parce que nos causeries éducatives sont faites sur les menstrues surtout chez la jeune fille. Pour nous, c’est primordial », a-t-elle confié.

Au lycée Yimbaya, l’un des endroits ciblés par cette initiative, plusieurs jeunes filles ont confié avoir reçu comme conseil de ne pas s’approcher des garçons pendant leur période menstruelle, au risque de tomber enceinte. Ce qu’a déploré Kadiatou Konaté, la présidente par intérim du Club des jeunes filles leaders de Guinée. “Les parents font de moins en moins d’efforts pour discuter avec les jeunes filles. Pourtant, si nous voulons vraiment maintenir ce cap de communication et de protection des filles, il faudrait que nos parents acceptent d’échanger, de communiquer avec nous », a insisté l’activiste.

Ne pas s’approcher des garçons n’est pas une solution, parce qu’on vit dans la société avec les garçons [et puis cela ne fait tomber enceinte une fille]. C’est vraiment important de donner des informations fiables à la jeune fille sur comment se protéger, sur comment se comporter en période de menstruation. C’est ce qui est important pour nous. C’est pour cela que le club en partenariat avec Plan international Guinée a voulu ressortir ce côté (la nécessité de créer des espaces de discussion entre les jeunes filles et leurs parents », a expliqué Kadiatou Konaté.

En posant ces actions, ces jeunes filles espèrent non seulement lever le tabou sur la sexualité et l’hygiène menstruelle, mais aussi aider à endiguer la précarité menstruelle en permettant aux jeunes filles d’avoir des kits hygiéniques adéquats.

Fanta Millimouno qui a participé à la sensibilisation se dit prête à partager ces informations avec son entourage et ses proches. “Aujourd’hui, j’ai su réellement comment déterminer le jour de l’ovulation. Après les explications, je sais que mon jour d’ovulation, c’est le 14e jour. Je sais maintenant les jours de régulation d’un cycle régulier et irrégulier. Je suis prête à partager ces informations avec mes amies et les mettre en pratique », a-t-elle promis.

Ce sont au total 80 kits hygiéniques qui ont été distribués pendant dans la capitale guinéenne au cours de ces deux journées de sensibilisation. Avec l’appui technique et financier de Plan international, le club dispose de 1 250 autres kits hygiéniques qui seront distribués dans les prochains jours à Conakry et à l’intérieur du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire
S'il vous plaît entrer votre nom ici