Bintou* avait 18 ans lorsqu’elle remarqua pour la première fois que quelque chose était différent. Elle avait toujours été régulière dans ses cycles menstruels, mais cette fois, ses règles ne venaient pas. Au début, elle pensa que c’était le stress des examens finaux qui perturbait son corps. Mais au fur et à mesure que les jours passaient, d’autres signes commencèrent à apparaître. Elle se réveillait avec des nausées, se sentait fatiguée tout le temps, et ses seins étaient soudainement très sensibles. Bintou* se rappela des cours d’éducation sexuelle où on lui avait parlé des signes précoces de la grossesse. Elle décida alors de faire un test de grossesse.

Ce matin-là, dans la salle de bains, Bintou* regarda les deux lignes roses se dessiner sur le test, confirmant ce qu’elle redoutait : elle était enceinte. Avec ce résultat, un flot de questions et d’inquiétudes l’envahit. Elle savait qu’il était crucial de consulter un médecin pour confirmer la grossesse et commencer le suivi médical nécessaire. Lors de son premier rendez-vous, le médecin lui expliqua l’importance des consultations prénatales régulières. Ces visites seraient l’occasion de surveiller la croissance du bébé, de vérifier sa propre santé et de détecter précocement toute complication éventuelle. Bintou* apprit également qu’elle devrait faire des échographies et des tests de dépistage pour s’assurer que le bébé se développait normalement et qu’il n’y avait pas de problèmes à prévoir.

En plus des examens médicaux, le médecin insista sur l’importance de la nutrition pendant la grossesse. Bintou* devait adopter une alimentation équilibrée riche en vitamines et minéraux essentiels, tels que l’acide folique, le fer et le calcium. Elle commença à prendre des suppléments prénatals pour combler les éventuelles carences nutritionnelles. En suivant les conseils de son médecin, Bintou* fit également des ajustements à son mode de vie. Elle intégra des exercices physiques modérés, comme la marche et le yoga prénatal, dans sa routine quotidienne, tout en veillant à consulter son médecin avant de commencer tout nouveau programme d’exercice.

La gestion du stress devint également une priorité. La grossesse pouvait être une période stressante, et Bintou décida de pratiquer des techniques de relaxation, de rechercher un soutien psychologique et de rejoindre des groupes de soutien pour femmes enceintes. Elle trouva réconfortant de partager ses expériences et ses inquiétudes avec d’autres femmes traversant la même étape de vie.

À mesure que les mois passaient, Bintou* se prépara également à l’accouchement. Elle assista à des cours de préparation à l’accouchement, où elle apprit ce qui se passerait pendant le travail, l’accouchement et les soins postnataux. Ces cours la rassurèrent et lui donnèrent confiance en sa capacité à devenir mère.

Au cours de ses visites prénatales, le médecin de Bintou* lui parla également des vaccinations recommandées pendant la grossesse pour protéger elle-même et son bébé contre des infections graves. Elle s’assura de suivre ces recommandations et prit soin d’éviter les sources d’infection potentielle, comme certains aliments ou le contact avec des personnes malades.

Tout au long de cette période, Bintou* se sentit soutenue et bien informée, ce qui la rassura. Elle réalisa que bien comprendre les signes précoces de la grossesse et l’importance des soins prénatals lui avait permis de vivre cette expérience avec sérénité et confiance. Cette préparation l’aida à se sentir prête à accueillir son bébé dans les meilleures conditions possibles, assurant ainsi une transition douce vers la maternité.

Pour Bintou*, cette aventure marqua le début d’une nouvelle vie. Elle savait que la connaissance et l’information étaient les clés pour naviguer sereinement à travers la grossesse et au-delà. Sensibilisée par son propre parcours, elle espérait que d’autres jeunes femmes seraient aussi bien informées et soutenues, pour leur permettre de vivre cette étape cruciale de leur vie avec autant de sérénité.

* Identité volontairement changée pour préserver son anonymat 

Génération qui ose est une plateforme d’informations et de sensibilisation sur la santé de la reproduction des adolescents et des jeunes (SRAJ), de promotion de l’émancipation des femmes et de lutte contre les violences basées sur le genre. Ce projet est porté par l’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI) en partenariat avec le Fonds des Nations-Unies pour la population (UNFPA) et le ministère guinéen de la Jeunesse. Suivez-nous également sur les réseaux sociaux avec le hashtag #GquiOse.

ABLOGUI © Copyright 2024. Tous les Droits Réservés.

Abonnement à la newsletter

Recevez les derniers messages & articles dans votre courrier électronique

Nous promettons de ne pas envoyer de spam:)