Orpheline de mère, Fanta* a vu sa vie basculer à ses 16 ans ! Des abus sexuels de la part de son oncle paternel, l’adolescente en a connu durant une certaine période. Jusqu’à ce qu’elle finit par tomber enceinte à la suite de ses viols répétés. Devant l’indifférence de sa famille face à cet acte ignoble, la jeune fille finit par abandonner l’école et à essayer d’interrompre sa grossesse.

Nous sommes en 2018, Fanta faisait la 11e année et vivait chez son oncle. Confrontée au manque de moyens de son père qui n’était pas en mesure de prendre en charge l’éducation de ses enfants, elle aménagea chez le jeune frère de son papa pour poursuivre ses études à la demande du grand-frère.

De son village natal, l’orpheline débarqua dans une petite ville du centre de la Guinée, où l’adolescente fut inscrite dans une école. Les sept premiers mois s’écoulèrent sans problème. Mais plus tard, Fanta commença à constater des changements dans le comportement de son oncle paternel à son égard. “Un jour, quand je suis revenue de l’école, je l’ai trouvé seul à la maison. Rentré tôt du service, lui aussi, mon oncle m’a demandé de nous servir et qu’on allait manger ensemble ce jour-là. Au salon, lorsqu’on mangeait, il m’a dit que j’ai grandi  et que je suis devenue beaucoup plus belle. Il le disait en me touchant sur les épaules et en esquissant un sourire“, avait-elle témoigné avant de mourir.

Lorsque la jeune fille a constaté ce changement d’attitude de son tuteur, elle s’est dit que son oncle devenait plus gentil et plus protecteur. Mais les deux semaines qui ont suivi l’ont amené à réaliser le piège dans lequel elle était entrain de tomber. Profitant d’un voyage de sa femme, l’oncle prédateur a abusé d’elle. A deux seuls dans la maison, il a commencé par des attouchements sexuels avant de la violer. Comme le jour du décès de sa mère, Fanta pleura toute la nuit en se tordant de douleur et la terrible tristesse d’avoir été trahie, abusée, par celui qui devait lui offrir la protection paternelle. Ce jour-là, elle a vu sa virginité, qu’elle avait jalousement préservée, son honneur mais aussi sa vie détruits à jamais.

Le lendemain du viol, elle a décidé d’appeler ses parents au village pour se plaindre et trouver de soutiens. Mais les réactions de son père et des frères furent une désillusion. Elle a été traitée de menteuse, de bandit, de garce… Aucune comparaison à son égard ! Pire, Fanta est mise de côté, démentie et rejetée par sa propre famille.

Décidée à ne pas être à la merci de son bourreau, la jeune fille est contrainte d’abandonner l’école et de quitter le domicile de son oncle. Elle trouva refuge chez une de ses copines de classe. Après quelques semaines, la “fugueuse” tombe malade. La consultation à l’hôpital, avec  l’aide de sa nouvelle famille d’accueil, révèle un début de grossesse. Fanta, détruite par le viol qu’elle a subi et la réaction de sa famille, s’est isolée puis a sombré peu à peu dans la détresse. Sa mère, la seule qui aurait été capable de l’écouter et de la comprendre en pareilles circonstances, n’est plus de ce monde.

Après des semaines de réflexion, la jeune fille a pris la décision de mettre un terme à sa grossesse. Ce sera la décision ultime. La jeune fille est morte à l’avortement…

*Nom volontairement changé

Mamadou Alpha Bah – Contributeur de Génération qui ose

0 CommentaireFermer commentaire

Laissez un commentaire

Génération qui ose est une plateforme d’informations et de sensibilisation sur la santé de la reproduction des adolescents et des jeunes (SRAJ), de promotion de l’émancipation des femmes et de lutte contre les violences basées sur le genre. Ce projet est porté par l’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI) en partenariat avec le Fonds des Nations-Unies pour la population (UNFPA) et le ministère guinéen de la Jeunesse. Suivez-nous également sur les réseaux sociaux avec le hashtag #GquiOse.

ABLOGUI © Copyright 2023. Tous les Droits Réservés.

Abonnement à la newsletter

Recevez les derniers messages & articles dans votre courrier électronique

Nous promettons de ne pas envoyer de spam:)