« Harmoniser les outils de communication qui ciblent les jeunes, les femmes et les hommes », c’est le thème d’un atelier de trois jours qui a démarré ce mercredi 22 janvier à Conakry. Il est organisé par le Comité national de lutte contre le SIDA (CNLS) en collaboration avec le Fonds des Nations-Unies pour la population (UNFPA) et le ministère de la Jeunesse dans le cadre de la mise en œuvre du projet commun des Nations-Unies dans la lutte contre les infections sexuellement transmissibles (IST) et le VIH/SIDA en Guinée.

L’objectif est de réduire au maximum le nombre de personnes atteintes d’IST/VIH/SIDA d’ici à 2030. Le CNLS étant le premier organe de lutte contre le SIDA en Guinée, il souhaite, à travers cet atelier qui va s’achever le vendredi 24 janvier, définir les personnes susceptibles de contracter une infection sexuellement transmissible ou le VIH/SIDA, mais aussi leur proposer des messages courts, clairs et concis pour lutter efficacement contre cette pandémie.

Durant le premier jour, ce mercredi, la vingtaine de participants à cette rencontre de réflexion a été répartie en deux groupes. Ce 22 janvier, leur travail a consisté à décrire la cible et à identifier les comportements à risques ainsi que les comportements souhaités chez elle. A l’issue de ces trois jours, les travaux de groupe devront aussi permettre de définir/revoir les objectifs, les canaux et les outils de communication à utiliser et les messages adéquats à lancer durant les campagnes de sensibilisation.

Cet atelier constitue l’étape qui permettra d’adapter les outils de communication en fonction de chaque cible (jeunes, femmes et hommes) afin d’obtenir un changement de comportement approprié face aux menaces que représentent les IST/VIH/SIDA.

Le VIH/SIDA est une maladie généralisée qui touche toutes les couches sexuellement actives de 15 à 49 ans. Selon le Programme commun des Nations-Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA), la Guinée compte quelque 120 000 personnes séropositives, soit un taux de prévalence d’environ 1,7% de la population générale.

Elisabeth Guilavogui

A lire aussi : Les connaissances de base sur les infections sexuellement transmissibles et le VIH/SIDA

0 CommentaireFermer commentaire

Laissez un commentaire

Génération qui ose est une plateforme d’informations et de sensibilisation sur la santé de la reproduction des adolescents et des jeunes (SRAJ), de promotion de l’émancipation des femmes et de lutte contre les violences basées sur le genre. Ce projet est porté par l’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI) en partenariat avec le Fonds des Nations-Unies pour la population (UNFPA) et le ministère guinéen de la Jeunesse. Suivez-nous également sur les réseaux sociaux avec le hashtag #GquiOse.

ABLOGUI © Copyright 2022. Tous les Droits Réservés.

Abonnement à la newsletter

Recevez les derniers messages & articles dans votre courrier électronique

Nous promettons de ne pas envoyer de spam:)