Le Forum des jeunes pour la promotion des revendications de la campagne « Aux Filles l’Égalité » s’est ouvert ce mardi 20 septembre 2022 à Mamou, à environ 270 kilomètres à l’Est de Conakry.

Réunissant une cinquantaine de jeunes, représentants d’ONG, venus d’horizons divers et évoluant dans le domaine de la lutte contre les VBG mais aussi de la promotion de la paix en Guinée, ce forum a servi de cadre de débats autours de la question de l’inégalité des genres, notamment dans le pays.

Les débats ont duré deux jours et pris fin ce mercredi 21 septembre 2022. C’est le siège de la préfecture de Mamou, où une importante délégation à la tête de laquelle le gouverneur de la région administrative, le colonel Aly Badara Camara qui a procédé au lancement officiel des travaux, s’était réunie qui a servi de cadre à cette rencontre.

Le gouverneur a profité de l’occasion pour rappeler la place centrale qu’occupent les femmes et les jeunes dans l’édifice de toute nation. « Le présent forum organisé par Plan International Guinée, à Mamou, ville carrefour, se tient au moment où notre pays poursuit sa dynamique de changement axé sur la valorisation des compétences des femmes et des jeunes. Aucun pays dans le monde ne peut se développer sans la participation active de toutes les couches sociales en général, et en particulier les femmes et les jeunes », a-t-il déclaré.

Organisé par Plan International Guinée, ce forum est une prolongation de sa campagne « Aux Filles l’Égalité » qui est une campagne mondiale qui promeut la voix, le pouvoir et le leadership des filles pour parvenir à l’égalité de genre.

« Je suis très satisfaite du contenu des débats, parce que ça m’a permis de découvrir des choses que j’ignorais. Par exemple, la question de “masculinité positive”. Ce concept concerne les hommes qui doivent accepter de se mettre dans la peau de la femme, en l’aidant à réaliser ses activités, de se mettre au même niveau que la femme. Avec l’appui des partenaires sur le terrain, à travers les sensibilisations et les formations et aussi des plaidoyers auprès des autorités, je pense que l’égalité entre homme et femme peut être atteint en Guinée », a estimé Eugenie Loua du Comité de développement local de Dubréka.

Et Alpha Mamadou Diakité de Vision Jeune Dubréka d’enchaîner : « Je suis très bien satisfait des débats. C’étaient des débats très houleux mais qui nous ont permis d’acquérir beaucoup de connaissances. Et à mon tour je pourrais faire la restitution à notre localité (…) L’égalité entre homme et femme peut être une réalité en Guinée. Pour cela, il faut que les hommes dans leur ensemble puissent accepter de mettre les femmes devant ».

Alpha Oumar Baldé

0 CommentaireFermer commentaire

Laissez un commentaire

Génération qui ose est une plateforme d’informations et de sensibilisation sur la santé de la reproduction des adolescents et des jeunes (SRAJ), de promotion de l’émancipation des femmes et de lutte contre les violences basées sur le genre. Ce projet est porté par l’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI) en partenariat avec le Fonds des Nations-Unies pour la population (UNFPA) et le ministère guinéen de la Jeunesse. Suivez-nous également sur les réseaux sociaux avec le hashtag #GquiOse.

ABLOGUI © Copyright 2022. Tous les Droits Réservés.

Abonnement à la newsletter

Recevez les derniers messages & articles dans votre courrier électronique

Nous promettons de ne pas envoyer de spam:)